Annie Roy imagine
1 Liked

Nous sommes ce que nous pensons…

J’ai fini de lire un livre que probablement tous le monde a déjà lu…MANGE, PRIE, AIME.  J’avais l’impression que le livre me regardait à l’aéroport il y a quelques mois, alors j’ai décidé de l’acheter!  J’avais déjà vu le film, mais à l’époque, je l’avais trouvé bon, sans plus.  Je fais partie de ceux et celles qui croient que si nous sommes attentifs à nous-même, et que nous suivons notre instinct, nous irons toujours chercher ce dont nous aurons besoin pour être bien et heureux.

S’écouter est l’une des bases les plus importante dans la vie.  Quand je dis s’écouter, je parle de cette petite voix intérieure qui nous parle. Et quand je dis petite voix, en fait, je parle plutôt d’un sentiment que nous ressentons, qui se transforme en petite voix.   Elle sera douce au début, mais elle s’accentuera au fil du temps si vous l’ignorez.  Parce que cette petite voix, c’est nous à l’état pure.  Elle nous guide vers notre plan de vie.  Elle nous guide à être qui nous sommes vraiment et à être heureux.

Se choisir est à mon avis, aussi important que de s’écouter.  Mais il faut s’écouter avant de se choisir.  Se choisir est égoïste diront certain.  C’est faux.  Se choisir est, au contraire, une preuve d’amour envers soi-même et envers ceux que nous aimons.  Parce qu’en se choisissant, on ne peut qu’être à notre meilleur et on ne peut que rayonner.  En se choisissant, on ne peut qu’attirer les bonnes personnes vers nous.  Il y a une citation qui dit: « Soyez l’énergie que vous voulez attirez ».  Tout viens de nous en fait.  Nous attirons nos beaux moments comme nos moments les plus difficiles. Nous les attirons pour des raisons.  Cherchez à l’intérieur de vous quand vous vivrez des moments plus difficiles au lieu de mettre la faute sur tous le monde autour de vous et d’en vouloir au monde entier.

Se choisir veut aussi dire de ne pas s’oublier.  S’oublier pour une autre personne est la pire des erreurs.  S’oublier, c’est de perdre son identité.  Perdre qui nous sommes réellement, ne plus vraiment savoir ce que nous aimons, ce qui nous passionne.  C’est de donner le contrôle de notre vie à quelqu’un d’autre. Le résultat?  C’est de ne plus vraiment vivre pour soi, donc, ne plus vivre d’émotions.  Se sentir lourd, et sans énergie.

En lisant le livre, une phrase m’a vraiment accroché.  « Nous sommes ce que nous pensons.  Nos émotions sont les esclaves de nos pensées, et nous, nous sommes les esclaves de nos émotions ».  Nos émotions nous guident, ils faut les écouter.  Une autre preuve que nous dirigeons notre vie. Et que nous avons le contrôle de notre propre bonheur.

Bonne semaine les amis!

ARI xxx

Leave a Reply